About

Posts by :

L’e-cigarette demeure en vente libre

L’e-cigarette demeure en vente libre

Le Parlement européen a tranché, et l’e-cigarette sera toujours considérée comme un produit du tabac et celle-ci ne sera pas vendue uniquement en pharmacie. Le combat est, cependant, loin d’être achevé.

Un soulagement pour les vapoteurs

SONY DSCLes eurodéputés ne désirent pas modifier les habitudes des vapoteurs. Après de longs mois de conversations interminables, le Parlement européen a, enfin, voté une nouvelle directive européenne afin de durcir le combat mené contre le tabagisme. La cigarette électronique est, pour ainsi dire, saine et sauve, à l’issue de cette lutte législative. Ce, car les parlementaires ont refusé la proposition de la Commission de catégoriser l’e-cigarette en tant que produit pharmaceutique, au même titre que les patchs aidant à cesser de fumer. L’idée première de Bruxelles était de ne permettre la commercialisation de l’e-cigarette qu’en pharmacie dans le but de contraindre les concepteurs à autoriser des tests de santé sur leurs formules chimiques. Cependant, la décision des eurodéputés a été différente. Considérées comme inoffensives pour certains, les cigarettes électroniques demeureront en vente libre mais elle reste néanmoins interdite à la vente pour les mineurs. Les acheteurs se verront en outre remettre un écrit de mise en garde.

Un soulagement de courte durée

Quoi qu’il en soit, les nouveaux vapoteurs devront patienter avant d’être bien fixés. En réalité, le Parlement européen doit trouver un accord avec les Etats membres, rassemblés au Conseil. Pourtant, celui-ci a agréé au mois de juin à l’idée de classer l’e-cigarette parmi les produits pharmaceutiques. Les Etats ont même suggéré de radicaliser l’écrit, en ordonnant la commercialisation si la cigarette contient au moins 1 mg de nicotine.

 Un fait divers qui pourrait changer la donne

En outre, le combat pourrait s’étendre sur une autre facette juridique. A Plaisance-du-Touch, à proximité de Toulouse, l’AFP a appris, auprès des parties, qu’un buraliste a cité un commerçant d’e-cigarettes concurrent à comparaître en référé, l’accusant de concurrence déloyale. Selon l’avocat du bureau de tabac tenu par l’entreprise Hérande nommé Bertrand Desarnauts, cette citation à comparaître est une première dans l’hexagone. Le bureau de tabac accuse en effet les gérants de l’échoppe Esmokeclean de transgresser la loi en vendant des produits identifiés en tant que tabac et d’un autre côté en partageant des publicités pour ces produits dans la boutique, sur le site web et leur page Facebook.

La lutte contre le tabac continue pour le parlement européen

Par contre, les eurodéputés et les Etats membres devraient trouver plus facilement un terrain d’entente sur d’autres mesures de cette directive tabac. Le parlement s’est opposé à prohiber les cigarettes fines dites « slims », tel que le désirait la Commission. Le Conseil s’est de ce fait opposé et les adeptes de cigarettes slims n’ont pas à s’inquiéter. Pour ce qui est des cigarettes au menthol, les parlementaires sont pour leur prohibition, mais après huit années. Pour finir, l’exécutif européen a souhaité contraindre les concepteurs à recouvrir 75 % de la surface de leurs paquets de cigarettes de messages d’alertes, d’images de poumons noircis. Cependant, les Etats membres et les eurodéputés n’ont autorisé que 65 % de la surface du paquet.

 

L’achat de l’e-cigarette interdite aux mineurs

L’achat de l’e-cigarette interdite aux mineurs

Tout monde connaît aujourd’hui la fameuse cigarette électronique. Ce produit connaît à ce jour un grand succès. Mise sur le marché il y a de cela une décennie, cette innovation se décline sous différentes formes et de nombreux établissements la proposent à la vente : le web, les stations services, les pharmacies, les supermarchés, les épiceries du quartier et bien d’autres encore. Bien qu’elle soit disponible un peu partout, les personnes âgées de moins de 18 ans, ne sont pas autorisées à acheter une cigarette électronique.

fumeurecigaretteLes détails.

Marisol Touraine, la ministre de la santé avait dernièrement déclaré son projet de réglementation de la cigarette électronique. Elle a mis l’accent sur le fait que celle-ci incitait en quelques sortes les jeunes à fumer. Ainsi, elle pense prochainement mettre en vigueur l’interdiction de fumer ce produit dans les endroits publics.

La nicotine, un élément toxicomanogène

La cigarette électronique qui se révèle moins onéreuse et nuisible que le tabac, permet au fumeur de se défaire de la cigarette. Cependant, l’addiction à la nicotine peut toujours demeurer. De plus, La ministre de la santé affirme que l’e-cigarette n’est pas un produit anodin. Celle-ci peut conduire les adolescents à se mettre à fumer puis à prendre des cigarettes traditionnelles. En effet, la cigarette électronique créerait un phénomène de mode qui inciterait les jeunes gens à adopter ce nouveau produit en tant qu’accessoire de mode, de même que la cigarette classique durant ses débuts. Ainsi, il faut redoubler d’attention car la nicotine constitue un élément addictif, au même rang que l’héroïne. D’ailleurs, la cigarette électronique est interdite dans un certain nombre de pays.

 

C’est alors que pour parer aux éventuelles répercussions que la cigarette électronique aurait sur les jeunes personnes, il est donc préférable que la vente de ce produit leur soit interdite. Cela devra être prochainement officiel grâce à un contrat légalement conclu.

 

Qu’est-ce que le e liquide ?

Le e liquide est une substance que l’on utilise dans la cigarette électronique. C’est ce liquide qui permet à cette cigarette de dégager de la vapeur aromatisée, contenant ou non de la nicotine.

 

Quelle est la particularité du e liquide ?

Le e liquide est un liquide qui sert à remplir sa cigarette électronique afin que celle-ci puisse produire de la vapeur. Ce liquide est chauffé grâce à un atomiseur, et c’est ainsi qu’il produit le goût tout en procurant des sensations proches de celles que connaît un fumeur classique. C’est aussi ce liquide qui détermine le goût de la cigarette électronique et la teneur en nicotine, généralement entre 0 mg (pas de nicotine) et 18mg par millilitre de e liquide.

 

Quels sont les composants du e liquide ?

e liquide cigarette electroniqueLe e liquide est constitué de plusieurs éléments. Il y a d’abord le propylène Glycol qui fait partie des éthers de glycol (à ne pas confondre avec le glycol, utilisé pour le liquide de frein !). Sa particularité est qu’il produit une contraction du pharynx lorsque la vapeur y passe. C’est un effet très recherché chez les fumeurs que l’on appelle le « hit ».

Un autre constituant est la glycérine végétale, classée parmi les polyols, et également inoffensif sur le plan sanitaire. Elle se vaporise à basse température (environ 60°C) et donne un goût un peu sucré à la cigarette électronique.

Les autres éléments qu’on retrouve dans le e liquide sont l’eau et des agents de saveur.

Le dernier élément, et non le moindre, est la nicotine. Elle est issue des feuilles de tabac. Elle donne un effet stimulant à l’organisme et elle est facilement éliminée par l’organisme. La nicotine est considérée comme un des produits des plus addictifs.

Ajoutons à cet inventaire que le e liquide peut très bien ne pas contenir de glycine végétale et seulement du propylène glycol. Néanmoins, la tendance réside dans les e liquides qui mélangent les deux dans une proportion 80%/20% de glycérine/propylène.

Quelles sont les précautions à prendre avec le e liquide ?

Si le e liquide contient de la nicotine (c’est-à-dire que le taux de nicotine indiqué sur le flacon n’est pas de 0mg), il est important de faire attention à sa manipulation. Il faut aussi tenir les flacons hors de la portée des enfants. En effet, la nicotine peut être dangereuse pour la peau. Donc, si elle est versée accidentellement sur les mains, il faut tout de suite les laver avec du savon et de l’eau. En cas d’ingestion accidentelle, il faut consulter un médecin dans le plus bref délai en apportant le flacon dans lequel se trouve le produit.

En général, les flacons de e liquide possèdent un pictogramme indiquant que le produit est dangereux comme tel, et les bouchons ont une sécurité qui empêche les enfants en bas âge de les ouvrir. Mais, pour plus de sécurité encore, nous conseillons bien sûr aux vapoteurs de tenir ce produit hors de portée des enfants. Pour rappel, l’ingestion volontaire du contenu d’un flacon entier est mortel !

La cigarette électronique est-elle dangereuse pour la santé ?

La cigarette électronique est actuellement devenue une grande tendance de fond, aussi bien de mode que de manière de consommer cette substance addictive qu’est la la nicotine. Elle constitue une autre alternative sérieuse et  séduisante pour les fumeurs de cigarettes classiques.

Mais il est important de savoir si elle est dangereuse pour la santé ou non !

 

Les composants de la cigarette électronique

La cigarette électronique est constituée par du e-liquide. Celui-ci est composé de glycérine végétale et de propylène glycol. On retrouve aussi de l’alcool et de l’eau dans la e-cigarette qui permettent de fluidifier les mélanges et qui favorisent le hit en gorge. Par ailleurs, on peut trouver du e-liquide qui contient une faible dose de nicotine ou du e-liquide avec différents arômes qui donnent du goût à la cigarette électronique.

 

Les effets de la cigarette électronique sur la santé

 

Cigarette electronique et santeLa cigarette électronique a le même aspect qu’un stylo à bille. Elle produit une vapeur parfumée ou inodore grâce au e-liquide. Elle est dotée d’une cartouche dans laquelle le e-liquide s’échauffe lorsqu’il est en contact avec la résistance. Il faut savoir que le e-liquide ne contient ni goudron ni tabac. Il est vrai que même si elle est bien fabriquée et bien utilisée, par le manque de recul sur sont utilisation prolongée, la cigarette électronique peut présenter des dangers encore insoupçonnés pour la santé. Par contre, par rapport à la cigarette traditionnelle, ces dangers sont de toute façon bien moindres.

Généralement, les deux composants de la cigarette électronique ne provoquent pas d’effets indésirables, ni intoxication (sauf à forte dose en rapport avec l’ingestion de nicotine dont la dose mortelle est d’environ 50 milligrammes).

Le danger de la e cigarette dépend donc surtout de la qualité du liquide qui s’y trouve. En effet, si ce liquide se met au contact de la peau ou s’il y a ingestion, cela peut avoir de graves conséquences sur la santé de la personne. En ce qui concerne la vapeur inhalée par le vapoteur, elle peut entretenir ou provoquer de la dépendance à la nicotine et ne la guérit pas. De ce fait, même si la cigarette électronique en elle-même est inoffensive pour la santé, la dépendance à la nicotine qu’elle engendre ou qu’elle entretient la rend très déconseillée auprès des jeunes générations.